Prises de notes

23 novembre 2012

Cours d'Histoire de l'Art du 09/11/12

Première partie : Panorama de l'art occidental entre le IV et le XVè siècle.

I. Le rayonnement de l'art paléochrétien

Aux environs du IIIème siècle jusqu'à la deuxième moitié du Vè siècle, l'art paléochrétien établit des principes esthétiques, un langage symbolique et des notions architecturales qui perdureront au travers du Moyen-Âge. Il s'agit du premier art chrétien.

a) Un langage symbolique

Les images de cette époque se doivent d'être décryptées. À l'époque, elles étaient utilisées entre les chrétiens. Si ils avaient recours à des subterfuges pour ne pas que leur message soit trop évident c'est parce qu'ils craignaient les persécutions.

Mosaïque de la Nécropole sous l'église Saint Pierre.

Mosa_que_necropole_st_Pierre

Le Christ y est représenté sous la forme du dieu Helios. On le reconnait grâce aux lumières divines qui couronnent sa tête et aux feuilles de vigne qui l'entourent. Ces dernières rappellent le mystère de la transsubstantation. ( Le vin est le sang du Christ )

Catacombe de Domitilla ( à Rome )

Catacombe_de_Domitilla

Ce détail d'une fresque représente Orphée mais il faut l'interpréter comme la représentation du Christ Maître du Monde. On le reconnait à son instrument. Orphée était un poète-musicien, il "préfigurait le Christ" (sic). Orphée est ici représentée avec des brebis, on retrouve la figure du berger, de la parabole du "Christ bon pasteur". Cette image revenait souvent, comme en témoigne cette statue ci-dessous  ( j'ai oublié de noter les références mais l'important c'est que c'est un modèle qui revient souvent ).

Christ_bon_pasteur

Notons que c'est une oeuvre en rondebosse, çàd autour de laquelle on peut tourner. C'était un art de référence à cet époque.

Catacombe de la Via Latina ( à Rome )

Catacombe_de_la_via_Latina

On remarque la présence de paons au mur. Cet animal symbolise l'éternité. Cela vient d'une croyance née à l'Antiquité qui disait que la chaire de cet oiseau ne pourrissait jamais. La présence de ce symbole dans un cadre funéraire est donc tout à fait légitime.

Les oeuvres plus explicites sont de plus en plus présentes après les persécutions car il n'y a plus lieu d'avoir peur.

200px_Christ_with_beard

La figure du Christ entouré de l'alpha et de l'oméga est une image récurrente à cette époque. Elle fait référence au passage où le Christ dit "Je suis l'alpha et l'oméga" çàd le principe de vie de toute chose.

Sarcophage des Velletri


Je n'ai pas trouvé d'images sur Internet ( à venir ). Cette fresque représente un orant entouré de scènes symboliques. Il fallait bien faire passer les messages chrétiens, du coup on a une accumulation de symboles. Cet amoncellement presqu'illisible prouve qu'à cet époque le contenu prime sur la forme. On assiste à une schématisation des formes.

- La représentation de Jonas en arrière-plan fait allusion à la résurrection de Jésus car, comme Jonas qui a passé 3 jours dans le ventre de la baleine, JC est resté 3 jours dans son tombeau avant d'être resuscité. 

 - Daniel est représenté en train de prier. Celui-ci refuse de donner un culte à l'Empereur et se consacre à Jésus Christ. Pour sa peine, il est jetté dans une fosse aux lions mais il en sort sain et sauf, il y retourne peu après pour d'autres motifs mais est encore une fois rescapé. Son histoire est une image qui exprime la compassion de Dieu qui sauve celui qui fait appel à lui.

- Un pêcheur à la ligne y est aussi représenté, l'image du Christ qui pêche des âmes ( représentés comme des poissons ) revient souvent aussi. Point de vue signification, on peut la mettre en parallèle avec la parabole du bon pasteur.

La schématisation des formes s'accentue avec l'arrivée des Barbares. Leur art est en effet tout à fait anti-naturaliste.

Buste de Constantin

 

 

 

Posté par Minuit à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]